AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: Toussaint :: Toussaint :: LES CHAMPS DÉSOLÉS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
» of sheers and a witcher i sing ; ft. Otsumi Samael Lavnenn.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Irness aep an'Tabriss
Race Race : Elfe Aen Elle.
Jeu 5 Juil - 23:57
Voir le profil de l'utilisateur

ft. Otsumi Samael Lavnenn

Only death can finish the fight, everything else only interrupts the fighting.

of sheers and a witcher I sing

Les doigts crispés autour du bâton, la magicienne concentrait toute son énergie à ce que le sort tienne. Il n’était pourtant pas un sort compliqué, mais il demandait de l’énergie à ce qu’il tienne ; l’incantation était ancienne, possiblement ophiri, ces derniers étant des maîtres lorsqu’il était question d’illusion mais elle ne l’avait jamais tant étudiée. Bien qu’elle soit spécialiste en la matière lorsqu’il était d’ordre de parler d’illusion, certaines incantations lui échappaient toujours de par leur nature étrangère, ce sort était l’un d’eux. Elle le maîtrisait sans pour autant maîtriser les bases de sa création et de son origine. Son maître ayant appris des ophiris par des voyages d’antan, sautant les bases de son éducation en matière d’histoire des sorts pour se concentrer sur l’application des incantations et des sorts sur le terrain pour qu’elle soit la plus efficace possible. Son mentor estimait que la maîtrise de l’histoire des sorts était secondaire et n’avait d’intérêt que si l’on souhaitait l’enseigner, ce qui n’était pas vraiment le cas d’Irness à ce moment-là. Ce n’était d’ailleurs toujours pas le cas. Mais il aurait été utile, à titre personnel, de savoir l’histoire des sorts mais également l’histoire de la langue qui portait les mots de l’incantation. Mais peu importait là de tout de suite. Elle arrivait à faire tenir le sort, c’était le principal, et mieux encore, Otsumi arrivait à profiter de la distraction mise par le sort pour achever la bête, la laissant ainsi s’écrouler au sol. Irness décrispa alors ses doigts de son bâton, laissant son souffle se reprendre tandis qu’elle sentait sa magie s’effriter entre ses phalanges. La magie était tangible, elle sentait sa douceur et sa forme contre son épiderme tandis qu’elle caressait doucement le bois de son bâton, soupirant doucement, son énergie presque entièrement drainée par les sorts. Elle n’était plus si habituée à se battre, alors le moindre petit combat devenait parfois un véritable enfer pour son énergie. Mais elle ne se laissait jamais abattre, même lorsque son énergie menaçait de l’abandonner.

Irness hocha simplement la tête aux mots de la sorceleuse, se rapprochant de la bête morte gisant au sol. Elle déposa son bâton à ses côtés, avant de récupérer la dague qu’elle portait le long de sa cuisse. Elle commença à déchirer la chair, là où était la glande qu’elle recherchait et qu’une fois trouvée, elle laissa tombée dans un pot rempli de formol, prévu à cet effet. Pour le vin, elle ouvrit la gueule de l’animal, récupéra son dû avant de rejoindre la queue de la créature, là où il y avait également une glande vénéneuse. Elle coupa à nouveau la peau rugueuse de l’animal, récupérant la glande qui l’intéressait pour la laisser tomber également dans un bocal, sans formol cette fois-ci. Se relevant, elle siffla sa jument qui ne tarda pas à arriver et elle déposa les bocaux dans la sacoche de sa selle, caressant doucement le pelage de sa jument. Son regard se porta sur la sorceleuse, méditant tranquillement. « Vous pouvez vous servir, j’en ai fini pour ce dont j’avais besoin sur ce griffon. » Il lui restait quelques plantes à ceuillir, autour de Flot-Vif. « Cela dit, il me reste des plantes à ceuillir autour du village. Vous pourriez m’accompagnez, si vous le voulez et je vous offrirais le repas de ce soir à la taverne, ils ont de délicieux poulets rôtis et une bière de bon goût. »   Ce n’était probablement pas aussi bon qu’à la Faisanderie, mais faire tout le chemin jusque là-bas porterait le dîner sur plus tard que prévu. Mais elle pourrait toujours lui proposer, même si Flot-Vif était tout de même plus près et elle savait de connaissance que la tavernière était fort agréable, que les ivrognes étaient rares et que la nourriture était peu chère et de bonne qualité car prise par les chasseurs du village. Irness réinstallait son bâton sur la selle de son cheval, profitant que la sorceleuse soit occupée avec la bête pour nettoyer sa dague grâce à un tissu qu’elle gardait toujours dans ses sacoches. Elle allait quitter sa jument pour rejoindre la sorceleuse lorsque l’animal se mit à renâcler, ses sabots frappant le sol dans un rythme vif. La magicienne fronça les sourcils, calmant l’animal de quelques caresses sur l’encolure avant d’entendre du bruit venant de derrière la demeure principale, de l’autre côté de la cour où l’animal gisait mort au centre. « Otsumi. Tu as entendu? » Une sorte de bruit de raclement fait sur le sol et sur les pierres de la maison se faisait entendre, quelque chose de fort étrange. La magicienne tenait les rênes de sa jument, l’empêchant de se cabrer et essayant de la calmer pour la pousser à s’éloigner du domaine. On ne savait jamais ce qu’il pouvait arriver ici, surtout que l’après-midi ne battait plus autant son plein. Le temps qu’elles arrivent au domaine puis qu’elles abattent la bête et le soleil commençait presque déjà sa descente pour laisser place à la lune.



Feainnewedd, elaine blath
For a moment something ached in me, something so deep-rooted that I knew to tear it out would be to undo the essence of what held me together. The feeling rose and splashed like the rain behind my eyes, swelling as the drumming on the roof panels grew and the glass ran with water. va en esseath.
Revenir en haut Aller en bas
Maître Jaskier
Race Race : Humaine
Jeu 5 Juil - 23:57
Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Irness aep an'Tabriss' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le destin monstrueux' :


   
   
Half a century of poetry
And the truth is thus: the event which gave rise to everything, to which I owe the first notes, from which my subsequent life's work was formed, was the accidental discovery of paper and pencil among the things that my company and I stole from the Lyrian military convoys. It happened...
Revenir en haut Aller en bas
Otsumi Samael Lavnenn
Race Race : Humaine
Dim 8 Juil - 18:09
Voir le profil de l'utilisateur
» of sheers and a witcher i sing ;

ft.


En attendant que la Mage se serve sur la créature, prenant alors les ingrédients dont elle avait besoin et la raison pour laquelle elle avait mit un contrat sur la tête de ce griffon, Otsumi surveillait les alentours, ses sens aux aguets pendant sa méditation. Il valait mieux qu'elle soit parée à toute éventualité, le combat avait du faire rage et suffisamment de bruits pour attirer les curieux...

« Vous pouvez vous servir, j’en ai fini pour ce dont j’avais besoin sur ce griffon. »

Ces mots la firent sortir de sa transe légère, ouvrant alors les yeux, son regard se posant sur Irness sans mouvement autre de sa part. Alors qu'elle se relevait pour aller quérir quelques ingrédients et autres utilités bienvenues pour sa part, la voix de l'Elfe lui fit avoir un léger sourire en coin, intéressée.

« Cela dit, il me reste des plantes à ceuillir autour du village. Vous pourriez m’accompagnez, si vous le voulez et je vous offrirais le repas de ce soir à la taverne, ils ont de délicieux poulets rôtis et une bière de bon goût. »  
« Ce ne sera pas de refus. »

Qui dénigrerait l'offre d'un bon repas et d'une bonne boisson en prime ? Certainement pas elle. Et puis, pour avoir côtoyé la Mage de nombreuses fois désormais, Otsumi savait qu'elle ne serait pas en mauvaise compagnie, ni même un poil désagréable. Elles se respectaient mutuellement, alors s'il y avait le moindre problème, elles pourraient le régler sans en arriver à un conflit.

Elle laissait Irness s'occuper de ses propres affaires, la Sorceleuse commençant alors sa récolte minutieuse. Cependant, en même temps que Kaynak se mit à grogner, elle se stoppa, ayant senti la présence d'un danger. Son médaillon l'y avait aidée, s'était mit à vibrer, d'abord très légèrement, presque imperceptiblement.


« Otsumi. Tu as entendu? »

Elle se redressa au même moment, tirant son épée hors de son fourreau. Son regard se tourna vers la Mage, et hocha la tête en guise de réponse. Qu'est-ce que ça pouvait bien être... ? La femelle qui revenait de chasse ou qui avait senti son compagnon mort ? Non, le bruit était différent, plus sourd et plus lent. Otsumi reculait, regardant tout autour d'elle, alors que son médaillon s'emballait.

La bête sortit... Sa tête en crâne de cerf aux bois longs et solides, autant que ses bras cadavériques qui balançaient au rythme de ses pas. Levant la tête afin de voir son visage, la Sorceleuse écarquilla les yeux, inspirant profondément afin de se concentrer.


« Un Leshen... »

Avait-il été attiré par le raffut qu'elles avaient fait en abattant le griffon ? Ou bien le protégeait-il, tout simplement ? Peu importait, ces créatures étaient bien difficiles à combattre et encore plus à battre. Otsumi n'en avait pas encore affronté, du moins, pas seule... Son mentor avait été là durant son unique combat contre une créature de ce genre. La présence de la Mage allait être d'un grand secours, sûrement.

« Si tu as des puissants sorts de feu, ne lésine surtout pas ! »

Fouillant rapidement dans l'une de ses besaces, la Sorceleuse se mit à chercher si elle avait par chance une bombe de dimeritium sur elle. Elle poussa une exclamation de rage en constatant que non, elle n'en avait pas sur elle. Et elle n'aurait certainement pas le loisir d'en fabriquer. Tant pis, il allait falloir faire à l'ancienne...

Le Leshen s'arrêta soudainement et plongea l'une de ses mains aux longs doigts dans le sol, et Otsumi comprit alors qu'il préparait une attaque. Elle se tint prête et sentit le sol vibrer sous ses pieds. C'était elle qu'il visait ! Elle se dégagea rapidement, mais pas assez cependant, une racine venant la frapper au visage, la Sorceleuse roulant sur le côté afin de ne pas prendre plus de dégâts. Elle se redressa aussi rapidement que possible, reprenant à deux mains son épée.


« Maintenant, Irness ! »

Si la Mage lançait des sorts de feu sur le Leshen, cela détournerait suffisamment longtemps son attention afin qu'elle puisse lui porter quelques coups.


Revenir en haut Aller en bas
Irness aep an'Tabriss
Race Race : Elfe Aen Elle.
Dim 8 Juil - 22:58
Voir le profil de l'utilisateur

ft. Otsumi Samael Lavnenn

Only death can finish the fight, everything else only interrupts the fighting.

of sheers and a witcher I sing

La magicienne était ravie de voir la sorceleuse acceptée son offre, c'était assez rare. La sorceleuse était d’ordinaire très silencieuse et non pas réticente à passer du temps avec elle, mais préférait se détendre chez elle, ce qu’Irness pouvait honnêtement comprendre sans aucunes mauvaises pensées. Cela lui remplissait le cœur de joie, cela dit, de ne pas avoir à passer une soirée seule, surtout après les mauvaises pensées qui avaient remplies son crâne aujourd’hui. De plus, la mage pourrait en profiter pour panser les quelques plaies d’Otsumi suite au combat contre le griffon car quand bien même les potions étaient efficaces pour la régénération, elle était tout de même plus lente que pour un sorceleur complet. Ainsi, souriant, la jeune femme vaqua à ses propres occupations, laissant la sorceleuse se charger de sa propre récolte, retournant vers sa jument. Seulement, Irness aurait dû se douter que quelque chose n’allait pas quand sa jument se mit à renâcler, il était rare qu’elle le fasse quand tout allait bien. De plus, le domaine était source de monstres et de nids de ces derniers, ainsi, lorsqu’Otsumi lui confirma l’entente d’un bruit, elle poussa sa jument, oubliant au passage son bâton, attaché fermement à la selle. La magicienne traça rapidement des runes sur son bras de son doigt, ayant relevé la manche de sa chemise pour pouvoir avoir accès à la chair, les faisant apparaître face à la sorceleuse et autour de la bête par télépathie. Le pouvoir des runes était exceptionnel, surtout dans la précipitation. Le bruit de raclement devint plus profond et plus fort et la magicienne releva son regard du sol, croisant celui mort du Leshen qui descendait du talus pour rejoindre la cour principal, suivit de ses corbeaux. Par chance, il n’y avait pas de loups avec lui pour une fois. Les Leshen étaient rares par ici, les Strygons rendant leur habitation plus difficile. Un sourire éclaira le visage d’Irness cependant, imaginant déjà ce qu’elle pourrait faire des bois de la créature, sachant à quel point il était précieux et utile pour de nombreuses potions et autres affaires d'ordre magique, si la sorceleuse le lui laissait bien évidemment.

Aux mots de la sorceleuse, Irness hocha simplement la tête, préparant les détonations pyrotechniques de ces runes pour qu’elles explosent dès qu’Otsumi lui en donnait l’ordre. Tendant ses deux mains, la magicienne préparait le même sort qu’elle avait réservé au griffon, concentrant cependant plus d’énergie dans ses mains, sachant qu’il fallait que cette explosion soit plus puissante que pour le griffon. Le combat pouvait être rude, les vestiges ne se laissant guère faire. La magicienne ferma les yeux, visualisant mentalement où était le vestige et où était Otsumi et lorsque cette dernière lui donna l’ordre de lancer son sort, toute la magie se concentra entre ses doigts et ses yeux se rouvrirent, entièrement colorés par l’ambre de la magie. « Aine aen aenye ! » A nouveau, une boule se créa entre ses doigts et navigua autour de la créature avant d’exploser contre elle, libérant un déluge de petites flammes, mais la magicienne savait que cela n’était pas assez. Ainsi, se reculant, elle inspira un grand coup, sentant au passage une racine enserrant sa cheville mais elle tenait bon, supportant la douleur et supportant son corps pour qu’elle ne tombe pas. Le second sort était plus puissant et elle devait être plus prudente. Ainsi, ses doigts se mouvaient de façon à former un triangle tandis que les mots de l’incantation s’échappaient de ses lèvres charnues. « Spar Aenyell'hael ! » Littéralement, lancer le baptême du feu ; l’un des premiers gros sorts qu’elle avait appris à l’Académie de Tir Na Lia. Un déluge de flammes s’échappa de ses mains, au niveau du triangle formé par ses doigts, venant enserrer le Leshen pour l’enfermer dans une cage de flammes qui explosaient à certains intervalles. Au même moment les racines firent tomber la magicienne qui concentra tout de même son sort, malgré que son corps ait heurté le sol. Le sort continua sans sa concentration qu’elle mena à se dépêtre des racines, les coupant à l’aide de légers sorts de feu ainsi que de sa dague dans son autre main. Elle resta néanmoins à terre une fois les racines enlevées, se concentrant pour récupérer de l’énergie pour pouvoir lancer un nouveau sort lorsqu’Otsumi lui donnerait le signal. Néanmoins, elle se concentra quelques secondes pour pouvoir lancer un sort sur Otsumi, lui donnant ainsi une forme de soutient dans son combat à main armée contre la créature, une fois les racines évaporées. « Alzur’s Shield ! » Elle tendit à nouveau sa main, se tenant de l’autre pour se relever un peu, et observa le bouclier ambré se former autour de la jeune femme, de légères glissades orangées s’apercevant sur la surface du bouclier, montrant qu’il était explosif.



Feainnewedd, elaine blath
For a moment something ached in me, something so deep-rooted that I knew to tear it out would be to undo the essence of what held me together. The feeling rose and splashed like the rain behind my eyes, swelling as the drumming on the roof panels grew and the glass ran with water. va en esseath.
Revenir en haut Aller en bas
Otsumi Samael Lavnenn
Race Race : Humaine
Mar 10 Juil - 5:50
Voir le profil de l'utilisateur
» of sheers and a witcher i sing ;

ft.

Les détonations pyrotechniques eurent les effets escomptés. Elle ne doutait pas qu'un Leshen ne serait pas facilement sensibilisé, même avec les attaques d'une puissante mage, mais ce serait suffisant pour détourner son attention suffisamment longtemps pour que la Sorceleuse intervienne. Elle put alors se rapprocher beaucoup plus près sans risquer une autre attaque du Vestige avant de lui asséner elle-même un coup.

Otsumi commença à tirer une flèche de son carquois et d'en enflammer la pointe, se positionnant juste une seconde, le temps de trouver une stabilité et de tirer la flèche, visant la tête. Cette seconde d'arrêt lui donna le temps nécessaire pour trouver un équilibre suffisant et lui traverser le crâne. Malheureusement, elle savait que ce ne serait pas suffisant. Mais c'était déjà ça, et ça pourrait l'affaiblir.

Une nouvelle incantation de Irness, bien plus puissante cette fois, commença à mettre en déroute le Leshen, qui semblait vouloir trouver ses adversaires mais qui avait de plus en plus de mal à se concentrer. S'il n'était plus aussi apte au corps à corps, ses attaques à distance grâce à ses racines restaient redoutables, sans parler de ses corbeaux qui pouvaient l'aider à retarder ou blesser ses adversaires.

Mais toujours était-il que le sortilège lui ôtait la possibilité de voir immédiatement autour de lui. C'était l'occasion parfaite. Il fallait l'affaiblir avant toute chose, et la Sorceleuse visa les jambes, frappant de son épée ici afin de lui faire perdre son équilibre. Elle dut s'y reprendre à plusieurs fois, afin d'éviter d'être elle-même blessée par le sortilège de la Magicienne, mais aussi car la créature était particulièrement résistante.

À force de le blesser, ses mouvements semblaient plus hésitants et patauds, mais c'était encore bien loin d'être suffisant. Elle se recula alors, maintenant sa garde, tournant autour du Leshen, cherchant un nouveau point d'attaque. L'incantation prononcée par la Mage fit perdre une micro seconde d'attention à la Sorceleuse, qui remarqua la coloration des glissades à la surface du bouclier qui venait d'être créé autour d'elle. Elle connaissait... Et elle allait devoir l'utiliser dans une raison bien précise.

Otsumi se plaça face au Leshen, prête à l'attaquer et à lui fendre le crâne si elle le pouvait. Son épée face à elle, elle s'accroupit au sol, y posant un genou avant de préparer sa posture afin de ne pas manquer son attaque. Elle ne devait pas rater... Elle observa chacun des mouvements de la créature, afin de jauger l'angle idéal pour son attaque.

Finalement, il s'avança enfin vers elle et frappa. Mais cet acte se retourna contre lui, sa main blessée dans l'explosion du bouclier. La Sorceleuse en profita alors pour abattre son épée sur la tête et lui fendre le crâne profondément. Elle se recula en le voyant tomber, mais pesta en le voyant se redresser quelques secondes plus tard. Son coup avait été bien porté mais pas assez puissant. Ça n'avait rien d'étonnant... Elles se battaient contre un Leshen, pas une goule...


« Irness. Je vais recommencer mais cette fois, il faut que je l'attaque par derrière. Essaie de le faire tomber au sol, d'accord ? »


Revenir en haut Aller en bas
Irness aep an'Tabriss
Race Race : Elfe Aen Elle.
Mar 10 Juil - 22:20
Voir le profil de l'utilisateur

ft. Otsumi Samael Lavnenn

Only death can finish the fight, everything else only interrupts the fighting.

of sheers and a witcher I sing

Irness sentait sa peau, sous son pantalon et ses bottes, qui était légèrement brûlée par la racine. Elle allait probablement avoir une jolie marque pendant quelques jours et peut-être quelque douleur le long de sa cheville également. Le leshen ne l'avait pas loupé sur ce coup-là et elle était surprise. De tous les combats qu'elle avait faits, elle avait l'habitude d'être plus prudente que cela, de faire attention au sol et à ce qu'il venait de ce dernier. Ce n'était pas essentiellement grave, elle savait très bien qu’après utilisation de quelques baumes et autres onguents, sa cheville et sa peau ira bien mieux. Mais elle demeurait surprise de s’être laissée avoir ainsi mais tout de même heureuse d’avoir réussi à lancer les sorts qu’elle avait voulu. Le leshen semblait en difficulté face à ces sorts, autant aveuglants qu’incinérant, lui causant énormément de problèmes dans sa vision et dans sa mobilité. Les corbeaux s’étaient également éloignés, hurlant autour de la créature, croissant de possibles injures à l’encontre de la sorceleuse et de la magicienne qui se battaient corps et âmes contre le vestige. Les vestiges étaient des créatures aussi rares que dangereuses et qui puisaient leur force dans leur grand âge ; ils étaient des créatures uniques du continent, des fruits purs de la conjonction des sphères, des démons venus d’outre-monde pour arpenter un monde qui n’était pas le leur et qui n’hésitaient pas à tuer ceux se trouvant sur leur chemin. Elle n’avait encore jamais eu à faire à un leshen, mais avait déjà eu affaire à des spriggans, qui menaçaient régulièrement les vignobles et autres lieux où la végétation était fleurissante. Pour les leshen, elle avait appris que ce n’était pas toujours dans ce genre de lieux qu’ils se retrouvaient ; bien sûr, il était plus commun de les trouver en forêt, mais aussi dans des zones abandonnées, anciennement humaines. Mais ce leshen semblait être vieux, particulièrement aigri et surtout violent et fort, les années ayant permis à sa force de s’augmenter pour devenir une véritable menace. Elle était d’ailleurs étonnée de ne pas avoir vu de contrats contre ce leshen qui devait être là depuis longtemps. Peut-être n’avait-il jamais attaqué les habitants qui n’étaient pas bien loin ? Peut-être protégeait-il cet endroit ? Elle l’ignorait, mais une chose était sûre : il devait être anéanti avant que lui ne les détruise d’un mouvement de ses griffes et de ses bois.

Elle réussit à se relever, après avoir lancé le bouclier d’Alzur, s’appuyant de ses deux mains sur le sol pour redresser son corps, bien que sa cheville soit toujours douloureuse. Elle ne devait pas se laisser aller, elles avaient un leshen à vaincre. Fouillant dans la sacoche qu’elle portait à la taille, elle tira sur le bouchon d’une fiole dans laquelle un liquide bleuté remuait tranquillement avant d’en avaler une partie du contenu. Ses yeux se fermèrent un instant, ses mains calculant son équilibre et son endurance revenant doucement, son énergie également. Elle pouvait de nouveau lancer des sorts puissants et elle savait qu’Otsumi allait en avoir besoin. Ses yeux scannaient les mouvements de la sorceleuse jusqu’à ce que le bouclier d’Alzur ne se fragilise pour exploser sur la cible en question, le poussant à tomber. Seulement, la créature était puissante et ne tardait à se relever. La magicienne prit place, les deux mains placées devant elle, écartées, ses doigts prêts à lancer un sort tandis qu’elle hochait la tête en direction d’Otsumi après ses mots. Elle se concentra, gardant ses yeux ouverts pour observer la cible et la sorceleuse. Le sort qu’elle allait tenter, elle ne le maîtrisait pas et ne pourrait donc pas atteindre son objectif absolu mais.. Il lui permettrait de mettre la cible à terre, au moins. Elle ferma ses yeux un instant tandis que la magie picotait le bout de ses doigts, ses lèvres murmurant l’incantation exacte avant que ses yeux ne se rouvrent totalement pour libérer la magie de ses deux mains tendues. « Tonnerre d’Alzur ! » Les mots fusèrent en même temps que trois jets de foudre venaient s’abattre sur la cible, la plaquant au sol et la paralysant au passage. Le tonnerre d’Alzur, maîtrisé, devait tuer instantanément la cible mais elle ne maîtrisait pas suffisamment le sort, ce qui la poussa également bien arrière à cause de la puissance exposée. Irness se retrouva expulsée contre le mur d’une remise au bord de la cour principale, son dos hurlant de douleur suite à l’impact contre les pierres sèches de la remise. Sa tête tournait légèrement tandis qu’elle tendait à nouveau la main pour lancer un bouclier sur la sorceleuse, pour qu’elle ait un soutient si Irness ne pouvait se relever à temps.



Feainnewedd, elaine blath
For a moment something ached in me, something so deep-rooted that I knew to tear it out would be to undo the essence of what held me together. The feeling rose and splashed like the rain behind my eyes, swelling as the drumming on the roof panels grew and the glass ran with water. va en esseath.
Revenir en haut Aller en bas
Otsumi Samael Lavnenn
Race Race : Humaine
Mar 17 Juil - 6:17
Voir le profil de l'utilisateur
» of sheers and a witcher i sing ;

ft.


Son épée entre ses deux mains, elle restait sur ses points d'appuis, prête à retourner au combat dès que sa partenaire Magicienne aurait lancé son attaque. Elle ne pouvait pas regarder vers elle afin de voir si tout allait bien pour elle, ou bien où elle en était dans le lancement de son sort afin de ne pas attaquer au même moment et donc subir des dommages collatéraux. Si elle détournait son attention, elle risquait de ne pas pouvoir prévenir à une attaque du Leshen... Elle se devait donc de lui faire confiance et de se préparer...

Le sort finit par être lancé. Trois éclairs puissants partirent de la position où la Sorceleuse supposa que l'Elfe était, électrocutant alors la créature qui tomba au sol, comme prévu. Il se retrouva secoué de légers spasmes avant de se retrouver paralysé par la douleur, plaqué au sol, immobilisé alors. Parfait... C'était exactement ce dont Otsumi avait besoin pour lancer une attaque qui pourrait bien être décisive et donc finale. Elle n'avait pas beaucoup de temps, elle se devait de calculer au plus vite le meilleur angle. Elle devait rester concentrée au maximum, malgré ce qu'elle avait entendu plus loin et ce qu'elle devinait être Irness prenant un coup... Elle devait être blessée. Alors, il fallait en finir au plus vite afin de porter secours à la Magicienne. Un bouclier vint l'entourer... Oui, c'était la preuve que l'Elfe avait subi un mauvais coup.

Alors qu'elle trouva le meilleur angle d'attaque, la brune courut vers le Leshen et sauta en prenant un appui, afin de donner plus de puissance à son impact. Sa lame plongée vers le bas, elle put alors suffisamment bien viser afin de planter son arme à l'arrière de la tête de la créature, la faisant hurler de douleur dans un dernier râle. Mais afin de ne pas prendre de risque, la Sorceleuse trancha la tête du Leshen, s'assurant alors qu'il était vaincu.

Une fois le danger terminé, les dernières racines commencèrent à disparaître sous la disparition de la magie de la créature. Otsumi garda son épée à la main au cas où un nouveau danger surgirait, et se précipita vers Irness afin de l'aider.


« Ça va ? »

Malgré le fait qu'elle n'était pas la personne la plus chaleureuse au monde, Otsumi s'inquiétait tout de même pour ceux pour qui elle avait de l'estime. Et la Magicienne en faisait partie. Elle chercha dans sa besace si elle avait quelque chose afin d'aider l'Elfe à se soigner, n'importe quoi qui puisse l'aider.

Mais à peine eût-elle trouvé une fiole que son médaillon du loup vibra. Non... Encore ?! Qu'est-ce que c'était cette fois ? La Sorceleuse regarda tout autour d'elle, cherchant la source du danger. Son loup qui avait fui sur ordre de son humaine, couinait, grognant tout en reculant. Ce n'était pas une simple créature et certainement pas un humanoïde... Il y eut plusieurs bruits sourds, suivis de cris distincts.


« Un autre griffon... Sans doute la femelle. »

Elle se redressa alors, lentement, et rangea son épée. Elle tira à nouveau son arc ainsi qu'une flèche, couvrant la pointe de son sort de feu, prête à tirer lorsque la créature hybride se montrera. C'était une sale journée... Mais en tout cas, il y aurait de quoi satisfaire les deux femmes quant aux ingrédients pour diverses potions et huiles. Ce qui était sûr en tout cas, c'est qu'avant d'aller manger un morceau, elles risquaient de devoir passer chez un apothicaire ou autre afin de trouver de quoi se soigner toutes les deux. Si elles avaient réussi à ne pas être trop blessées pendant leurs deux précédents combats, ce troisième allait mettre à l'épreuve leur endurance. Deux griffons et un leshen... Quelle chasse sacrément éreintante !


Revenir en haut Aller en bas
Irness aep an'Tabriss
Race Race : Elfe Aen Elle.
Mar 17 Juil - 13:23
Voir le profil de l'utilisateur

ft. Otsumi Samael Lavnenn

Only death can finish the fight, everything else only interrupts the fighting.

of sheers and a witcher I sing

La magicienne n’allait pas mentir, elle était véritablement sonnée. Tonnerre d’Alzur était un sort puissant et son recul aussi lorsqu’il n’était pas maîtrisé et qu’ainsi, il frappait également le porteur du sort. Soufflant doucement, après avoir lancé le bouclier sur la sorceleuse, elle resta au sol, le temps de reprendre son souffle et un peu d’endurance. Elle observait la jeune femme se dépêtre de ce qu’il restait du leshen, non sans mal. Après tout, la créature était puissante, ancienne et particulièrement tenace visiblement. Ce combat risquait de rester marquer dans l’esprit d’Irness pour un moment, vu la douleur qui irradiait dans le bas de son dos. Un vampire, à ce moment, aurait été parfait, pour trancher en deux la tête de la créature sans souffler. Seulement, elles n’étaient que toute les deux contre un leshen probablement plus vieux que l’elfe même. Irness gardait tout de même une forme de fierté à avoir réussi à lancer un tel sort, malgré qu’elle ne le maîtrise pas et qu’il était dangereux, même pour le propriétaire et porteur du sort. Elle avait pris un risque, mais qui visiblement payait puisqu’Otsumi pu se dépêtrer de la créature pour lui asséner les coups finaux. La magie du vestige s’amenuisa, les racines disparaissant sous terre de même que le corps de la créature devenait de la cendre, ne laissant que les bois et le crâne de l’animal sur le sol, comme une sépulture naturelle à un vestige trop vieux pour vivre.

La magicienne s’appuya de sa main sur le mur pour pouvoir se redresser légèrement tandis que la sorceleuse venait à son encontre. Elle lui adressa un sourire qui se voulait rassurant afin qu’elle ne s’inquiète pas plus que nécessaire. Elle allait bien, en soit, c’était juste un contrecoup de sort, mais elle n’allait pas la barber avec autant de jargon magique et de termes techniques que même elle trouvait ennuyeux. . « Oui, ne t’inquiète pas. C’est juste.. un contrecoup et une douleur dans le dos à cause du mur. » Le vouvoiement avait disparu, soudainement. La politesse était toujours de mise, mais elle estimait qu’à ce stade, le vouvoiement n’avait plus sa place. Elle observa la sorceleuse chercher une fiole mais eût à peine le temps de la sortir que des cris rugissaient. La magicienne jura en elfique avant de se redresser complètement, fouillant dans ses sacoches pour en sortir deux fioles remplie d’un liquide bleuté. Ca les aiderait au moins à tenir pour ce qu’elle espérait être le dernier combat. Elles avaient suffisamment morflées pour la journée et ce combat risquait d’être plus compliqué que le premier. La magicienne enleva le bouchon de la première fiole pour en prendre une grande gorgée, sentant son corps réagir rapidement à la potion. Sa vitalité était revenue ainsi que son endurance, mais elle savait très bien que ce soir, le contrecoup serait probablement plus violent. Elle prenait rarement autant de potion en une seule journée. Elle envoya la deuxième potion en direction de la sorceleuse. . « Attrape et bois ! » Elle ordonna alors qu’elle préparait rapidement des runes sur le sol, les dessinant à l’aide de ses doigts avant de s’éloigner rapidement pour rejoindre l’arrière d’Otsumi, préparant ses mains pour que les sorts soient efficaces. Le griffon ne tarda pas à arriver, hurlant comme un fou. A nouveau, la magicienne invoqua son sort d’illusion, créant des répliques de la sorceleuse pour qu’elle soit plus à l’aise et que cela perturbe l’animal. Elle espérait surtout que ça allait suffire à le perturber comme pour le mâle, qu’il allait être aussi efficace. Elle n’avait plus la même énergie que lors du premier, mais les clones étaient suffisamment réalistes pour que même un humain soit perturbé, alors un griffon.. Elle espérait.




Feainnewedd, elaine blath
For a moment something ached in me, something so deep-rooted that I knew to tear it out would be to undo the essence of what held me together. The feeling rose and splashed like the rain behind my eyes, swelling as the drumming on the roof panels grew and the glass ran with water. va en esseath.
Revenir en haut Aller en bas
Otsumi Samael Lavnenn
Race Race : Humaine
Mar 17 Juil - 23:36
Voir le profil de l'utilisateur
» of sheers and a witcher i sing ;

ft.


« Oui, ne t’inquiète pas. C’est juste.. un contrecoup et une douleur dans le dos à cause du mur. »

Bon... La Magicienne était en bonne santé... C'était déjà ça. Mais malheureusement, à peine la Sorceleuse eut-elle le temps de toucher une des petites fioles de sa besace que le griffon s'était manifesté. Sa flèche prête et son arc tendu, elle était prête à attaquer. Mais elle entendit la voix d'Irness et relâcha la tension sur son arme afin de libérer l'un de ses bras.

« Attrape et bois ! »

Ce fut ces trois mots qui la firent se stopper dans son action et se tourner vers l'Elfe, juste à temps pour avoir le réflexe de lever le bras et d'attraper la fiole. D'un coup de doigt, de pouce précisément, elle ôta le bouchon et vida le contenu dans sa gorge, buvant jusqu'à la fin. Le liquide magique parcourut rapidement son corps, lui rendant une vigueur qui ne serait pas de trop.

Et à peine eût-elle avalé la potion que le griffon atterrit devant elles, rugissant avec rage. Otsumi lâcha la fiole afin de bander son arc aussi vite que possible et lui visant l'œil. Ce fut un coup très risqué, ayant eu un temps très court pour viser correctement ainsi que pour avoir la puissance nécessaire. Mais sa dextérité à l'arc et son acuité travaillé au fil des années à force de s'être exercée autant auprès d'Elfes qu'à l'école du Loup auprès de son mentor, furent assez pour qu'elle vise sa cible. La potion y avait également contribué. Ainsi, la flèche enflammé atteint sa cible, l'œil du griffon femelle. La créature hurla de douleur et la Sorceleuse profita du sortilège lancé, tout comme pour l'autre griffon, et qui allait sans doute avoir le même effet : déstabiliser l'hybride.

Elle attendit que l'un de ses clones se mette à bouger avant de se mettre à courir avec eux, tournant autour du griffon désormais borgne, cherchant le meilleur angle d'attaque. Lorsqu'elle tenta d'en lancer une, la créature, sous la panique et la douleur, faisait valser sa queue et ses pattes, et atteint Otsumi qui fit un vol plané de plusieurs mètres, roulant sur d'autres mètres. Elle resta inconsciente de longues secondes, du sang commençant à tâcher le sol sous son visage.

Ses doigts se mirent à bouger à nouveau, se serrant sur la poignée de son épée. Elle finit par se redresser, du sang coulant sur son visage, voyant trouble pendant quelques secondes. Les clones continuaient de perturber le griffon, alors que la Sorceleuse se remit sur ses deux jambes, prenant son épée à deux mains, respirant lentement afin de reprendre contenance. L'animal était devenu imprévisible sous la douleur, il allait falloir combattre autrement. Elle retourna au combat, se mêlant à nouveau aux autres elle-même, bougeant comme eux afin de rester invisible aux yeux du griffon.

Voyant un angle faible, Otsumi en profita alors. Elle lança son sort d'onde de choc afin de faire perdre l'équilibre à l'hybride. Une fois l'animal manquant de tomber au sol, elle en profita alors à nouveau, pour lui trancher une patte, d'un puissant coup d'épée.


Revenir en haut Aller en bas
Irness aep an'Tabriss
Race Race : Elfe Aen Elle.
Mer 18 Juil - 14:13
Voir le profil de l'utilisateur

ft. Otsumi Samael Lavnenn

Only death can finish the fight, everything else only interrupts the fighting.

of sheers and a witcher I sing

Comme beaucoup d’autres créatures, animales ou monstres, les griffons faisaient partie de cette catégorie qui s’accouplaient pour la vie et n’avaient régulièrement qu’un seul partenaire pour toute une vie. Ainsi, tuer ou attaquer le mâle ou la femelle d’un couple engendrait de nombreuses répercussions auprès du survivant, notamment lorsqu’il pouvait voir le corps meurtri et tué de son compagnon. La femelle en question était alors une véritable furie, hurlant par tous les diables lorsqu’elle remarqua le cadavre mort de son possible compagnon. Ses hurlements redoublèrent lorsqu’Otsumi lui creva un œil, lui brûlant également au passage quelques plumes et poils autour de l’œil.

Irness lança son sort d’illusion et de clonage, donnant la possibilité à la sorceleuse de se dédoubler et de rendre sa présence presque invisible aux yeux du griffon. L’hybride s’agitait dans les tous sens, perturbés par son manque de vision allant jusqu’à propulser la sorceleuse plus loin dans un vol plané des moins majestueux et qui devait être des plus douloureux. La magicienne lança automatiquement un bouclier d’Alzur sur la jeune femme, pour l’empêcher de se prendre plus de dégâts que nécessaire. La magicienne s’avança vers Otsumi, faisant attention aux mouvements de l’hybride, tandis que du sang s’écoulait de la plaie de la jeune sorceleuse. « Est-ce que ça va ? » Elle demanda tandis qu’elle maintenait les clones en place, de façon à toujours déstabiliser la créature qui se débattait de plus en plus. Tandis qu’Otsumi se relevait, Irness s’éloignait légèrement, essayant d’analyser toute les possibilités présentes afin de mettre à terre l’animal mais elle devait bien l’avouer, vu comme elle bougeait, cela risquait d’être plus difficile que prévu. Elle ne pouvait pas reprendre le risque d’utiliser le Tonnerre d’Alzur pour des raisons que son dos ne supporterait pas le coup. Une fois oui, deux fois, c’était beaucoup trop risqué. Elle sentait que sa bague supportait de moins en moins l’utilisation de ses sorts, après tout elle n’était utilisée qu’en cas d’urgence, ainsi Irness siffla sa jument qui ne tarda pas à trotter près d’elle. Gardant un œil sur la créature, la magicienne attrapa son bâton avant de pousser son cheval, pour éviter qu’elle ne se prenne des projections de la part de l’animal.

Tandis qu’Otsumi coupait une batte à la créature, Irness prit sa dague dans une main et son bâton dans l’autre et à l’aide d’un vieux sort de kinésie, elle lança la dague en plein dans la queue de l’animal, la clouant ainsi au sol. Non seulement sa queue ne pouvait plus fouetter le sol mais en plus, elle ne pouvait plus s’envoler pour les prendre par surprise. La magicienne regarda du coin de l’œil la sorceleuse avant de crier. « Otsumi, éloigne-toi ! » Les clones furent les premiers à s’éloigner tandis que l’hybride venait de poser ses deux pattes avant sur des runes qu’elle avait tracée rapidement auparavant. Elle ne pouvait pas aller au-delà à cause de sa queue bloquée par la dague mais c’était suffisant. Irness prit son bâton dans ses deux mains avant de frapper doucement le sol de la lame du bâton, déclenchant non seulement les runes de feu et de foudre sous les pattes de l’hybride mais également un sort dont l’incantation sortait de la bouche de la magicienne, le même utilisé plutôt sur le griffon mâle. « Aine aen aenye !» Le sort, couplé aux explosions runiques fut d’autant plus violent, venant ainsi brûler les ailes de la créature ainsi qu’une bonne partie de son poil et de son plumage, lui arrachant ainsi un hurlement provenu d’outre-tombe.




Feainnewedd, elaine blath
For a moment something ached in me, something so deep-rooted that I knew to tear it out would be to undo the essence of what held me together. The feeling rose and splashed like the rain behind my eyes, swelling as the drumming on the roof panels grew and the glass ran with water. va en esseath.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sauter vers: