AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
» of sheers and a witcher i sing ; ft. Otsumi Samael Lavnenn.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
» of sheers and a witcher i sing ;

ft.


« Je m’en doutais bien. J’y serai également, pour voir de quoi toute cette histoire retourne. Après tout, un mage implique soudainement toute la communauté magique, ce n’est pas rien. Je doute que cette histoire s’arrête à ce simple événement cela dit, je ne serai pas étonnée qu’il y ait des émeutes ou des révoltes concernant cette démarche. »

Ça ne l'étonnait pas... C'était bien le genre d'Irness, d'être curieuse et de vouloir en apprendre et en savoir davantage sur ce qui allait se passer ce jour-là. Alors qu'elle finissait sa choppe de bière, Otsumi écoutait la Mage avec une grande attention, sachant à quel point ses mots étaient vrais. Il y aurait forcément des gens qui seraient malveillants à cet évènement... Peut-être que oui, ça allait déborder et qu'il y aurait peut-être même des combats qui allaient être menés, elle n'en savait rien. Mais Irness avait raison. Il y avait un risque, et pas que tout se passe bien...

Mais cela signifiait qu'elle allait la retrouver là-bas, à Kovir. Peut-être la croiserait-elle dans les couloirs, avant ou après avoir passé l'Épreuve ? Elle n'en savait pas plus que cette rumeur, alors qui sait ce qui se trouvait réellement là-bas ? Elle irait, ça c'était certain, mais sur ses gardes. S'il y avait la possibilité que des émeutes éclate et fasse couler le sang, ça pouvait être tout aussi bien un piège.

Il était temps désormais de retourner à Beauclair et de profiter du reste de leur journée. Enfin, profiter ? Vraiment ? Sans doute pour se délasser oui, et dormir ensuite. La Sorceleuse se disait bien qu'elle ne ferait sans doute pas plus, et que ce serait la même chose pour l'Elfe qui l'avait engagée pour cette mission, ainsi que pour Kaynak qui accompagnait son humaine pour presque tous ses contrats.


« Je ne peux contredire ça. Je ne jure que par mon lit, là de suite. »

Un léger sourire furtif se dessina sur les lèvres d'Otsumi. Oh elle partageait bien cette idée... Son lit bien douillet, plus confortable que le sol et l'herbe sur lesquels elle avait l'habitude de dormir lorsqu'elle partait en mission.

« En route sorceleuse. Il nous reste encore un peu de chemin avant de voir les tours de marbre de Beauclair. »

Pendant ces mots, l'humaine détachait justement son destrier et frottait la tête de son loup, pour lui indiquer qu'ils étaient sur le départ. Elle grimpa ensuite à sa selle, posant ses pieds dans les étriers une fois hissée sur le dos de sa monture. La cuisse de poulet supplémentaire qu'elle avait achetée, elle l'avait enveloppée dans un morceau de tissu et la gardait dans l'une des sacoches. Elle la donnerait à son meilleur ami lorsqu'ils arriveront chez eux, où il pourra la manger bien tranquillement.

« Alors allons-y maintenant. »

Un léger coup dans les flancs de son cheval, et elle avança, dépassant l'Elfe qui fumait sa pipe bien tranquillement. Après une longue marche, dans le silence, digérant au calme, Otsumi siffla son loup qui se mit à remuer de la queue, comprenant ce qui allait se passer.

« Eh Irness. Ça te dit de rentrer plus tôt ? »

La Sorceleuse, avec un sourire joueur en coin, donna un puissant coup de talons à sa propre monture, criant en même un mot signifiant qu'il fallait partir au galop. Une petite course était lancée... et il n'y aurait ni perdante ni gagnante.


» of sheers and a witcher i sing ; ft. Otsumi Samael Lavnenn.  - Page 7 Xl3f
Otsumi Samael Lavnenn
This will be quick and painful.
Race Race : Humaine
Habite à Habite à : Sur la Voie
Couronnes Couronnes : 10873
Messages Messages : 167
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Aoû - 2:02
Revenir en haut Aller en bas
Invité

ft. Otsumi Samael Lavnenn

Only death can finish the fight, everything else only interrupts the fighting.

of sheers and a witcher I sing


La journée avait été longue, éprouvante même, et Irness ne rêvait que d’une chose : dormir à loisir, profiter du confort de ses oreillers en plume d’oie et de ses couvertures de satin pour pouvoir reposer son corps douloureux et endoloris. Cela dit, elles étaient encore loin de la ville et il fallait refaire tout le chemin pour pouvoir rentrer et espérer être tranquilles pour le reste de la nuit. Cela dit, elle ne regrettait pas une seule seconde de cette journée : elle avait été plus que productive. Irness avait pu récupérer chaque ingrédient qu’elle avait besoin pour la potion et même plus, pour d’autres potions ou la même, et elle avait pu aiguiser à nouveau ses talents en tant que magicienne de combat, bien que ce ne soit pas sa spécialité du tout. Cela dit, Irness était tout de même ravie, malgré la douleur lancinante dans chacun de ses muscles qui témoignaient de la difficulté qu’il en convenait à utiliser la magie. Même lorsqu’elle était innée, la magie restait un élément difficile à maîtriser et encore plus à tenir. Elle drainait la force de son maître pour que ce dernier en ait encore plus et demandait une concentration toute particulière de façon à ce que les sorts soient parfaitement appliqués. La magie avait un prix, même lorsqu’elle était innée et le prix était généralement élevé pour quiconque voulant user de la magie à son bon vouloir. Irness l’avait appris à ses dépens quand elle était plus jeune, enfermée dans une académie où beaucoup la regardait de travers alors que ses dons dépassaient de loin de nombreux autres étudiants. Elle se souvenait des soirées passées dans l’infirmerie de fortune parce que le feu avait brûlé ses paumes, ou parce qu’en utilisant l’eau, son corps était devenu complètement déshydraté ou encore les migraines infernales à force d’utiliser l’illusion sur son propre esprit. Cela dit, elle ne regrettait aucun des moments passés à apprendre comment utiliser cette force phénoménale, aussi destructrice soit-elle. Les séquelles étaient présentes, sous forme de petites cicatrices sur le dessus de son épiderme, des marques de ses souvenirs et du prix payer pour pouvoir utiliser la magie. C’était ce qui la ramenait parfois à être humble vis-à-vis de ses pouvoirs et de la chance qu’elle avait de pouvoir les utiliser sans trop en pâtir.

Cela dit, bien qu’elle était consciente du prix à payer et de la douleur qui encourait quand elle les utilisait, cela ne l’empêchait pas de les utiliser en permanence, de faire de son mieux, quitte à ce que son corps hurle de souffrance par la suite. Ce soir, le repas était suffisant pour l’amener à faire le chemin inverse, à rentrer chez elle pour pouvoir se reposer pleinement, profiter de tout ce qui l’attendait à la maison pour que son corps prenne le temps de récupérer. Montant sur le dos de sa jument, la magicienne à la peau mate tira sur sa pipe à tabac, prenant le temps d’observer les environs, les yeux mi-clos, sa main libre dans la crinière de sa jument. La magicienne leva un sourcil aux mots de la sorceleuse, rangeant rapidement sa pipe et empoignant les rênes de sa jument. « Si c’est un défi, sorceleuse, j’en suis ! » Un sourire malicieux apparut sur les lèvres de la magicienne avant qu’elle ne donne un coup sur les rênes, poussant sa jument à partir au triple galop en direction de la ville. Rapidement, les routes furent évitées au profit des grandes étendues d’herbe qui rendaient la course plus simple, autant pour elle que pour la sorceleuse à ses côtés. La magicienne ne put s’empêcher de se mettre à rire tandis que sa jument filait à toute allure aux côtés d’Otsumi, les sabots claquant contre le sol et les cheveux au vent. Il y avait une certaine liberté à ce simple instant.

Invité
Anonymous
Invité
Mer 29 Aoû - 13:38
Revenir en haut Aller en bas
» of sheers and a witcher i sing ;

ft.


« Si c’est un défi, sorceleuse, j’en suis ! »

Otsumi en eut un sourire, bien satisfaite, et même contente qu'Irness accepte le jeu spontanément lancé. Ce n'était qu'une idée sur un coup de tête, quelque chose qui lui avait traversé l'esprit comme ça. Mais bien vite, la Mage la rattrapa. La Sorceleuse la regarda, un petit sourire aux lèvres, continuant de faire galoper son cheval aussi vite qu'il pouvait, au triple galop. Peu importait celle qui allait gagner... Au moins, elles se seront amusé et ce sera l'essentiel.

Les obstacles étaient nombreux malgré les vastes plaines qui parcouraient Toussaint. Les vignobles avaient leurs lots de travailleurs, autant humains qu'animaux, et il fallait éviter de créer des problèmes. Des contournements étaient parfois nécessaires, même si Otsumi aimait bien chercher à s'amuser en sautant par-dessus des barrières ou en faisant des virages serrés pour éviter les vignerons. Elle faisait tout de même bien attention à ne blesser personne, car un cheval lancé au triple galop pouvait faire de sacrés dégâts... Elles croisèrent par moments des chevaliers, qui comprirent bien vite qu'il ne s'agissait pas d'une course poursuite mais bien d'une course tout court, entre deux camarades si on pouvait le dire ainsi. Parfois, c'était l'humaine qui prenait la tête. D'autres fois, c'était au tour de l'elfe. La lutte était serrée mais amusante et sans la moindre triche. Kaynak aussi s'amusait, mais ne restait pas à côté des destriers, afin de ne pas prendre un malencontreux coup de sabot dans la gueule. Il restait à distance mais suffisamment proche pour être dans le champ de vision de la Sorceleuse, qui vérifiait de temps en temps que son meilleur ami était toujours dans les parages. Même s'il n'aurait aucun mal à retrouver le chemin de la maison, il avait un excellent flair, et il était un animal après tout. Un loup qui avait de bonnes compétences de pistage, ayant été entraîné pour ça.

La liberté était à portée de doigts, faisant voler leurs cheveux dans l'allure folle à laquelle galopaient leurs montures. Ses yeux de glace se tournaient de temps en temps vers sa compagne de jeu en ce jour, et fut rassurée de la voir sourire. Finalement, l'idée avait été bonne. Tout le monde prenait du plaisir à cette folle chevauchée. Bien rapidement, les tours de marbre de la belle cité de Beauclair furent bien en vue. Mais il faudrait trouver un point d'arrêt, une ligne d'arrivée. Elles n'allaient pas galoper ainsi dans les rues bondées de monde de la belle ville, et encore moins jusqu'à la Faisanderie. Il fallait trouver une idée.


« Tu proposes quoi comme ligne d'arrivée ? »

Otsumi avait lancé la course, mais c'était vrai qu'elle n'avait pas réfléchi à un point de fin. Elle n'était pas sûre à la base qu'Irness la suivrait dans cette idée farfelue et puérile, mais ô combien vivifiante et plaisante. Alors pourquoi ne pas laisser l'honneur à la Mage de choisir elle-même ce qui permettrait de déterminer la gagnante de ce défi amical ? C'était aussi parce que la Sorceleuse n'avait pas d'idée, malgré qu'elle cherchait à se souvenir quel serait le lieu le moins fréquenté et donc le moins dangereux pour les habitants du duché.


» of sheers and a witcher i sing ; ft. Otsumi Samael Lavnenn.  - Page 7 Xl3f
Otsumi Samael Lavnenn
This will be quick and painful.
Race Race : Humaine
Habite à Habite à : Sur la Voie
Couronnes Couronnes : 10873
Messages Messages : 167
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Aoû - 21:20
Revenir en haut Aller en bas
Invité

ft. Otsumi Samael Lavnenn

Only death can finish the fight, everything else only interrupts the fighting.

of sheers and a witcher I sing


La magicienne s’amusait comme une folle, découvrant une liberté toute nouvelle dans cette course folle à cheval. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas fait galoper son cheval à une telle vitesse dans le simple but de faire une course. Elle sentait également que son cheval appréciait ce moment de légèreté si rare et pourtant si agréable. Le temps prit pour ce genre de petits plaisirs était rare, il y avait toujours quelque chose à faire qui poussait la magicienne à ne pas prendre le temps de laisser son animal s’amuser comme il le devait. Bien qu’elle avait le temps, puisque sa vie était fatalement plus longue, elle ne le prenait pas et pourtant, elle savait que son cheval n’allait probablement pas la suivre jusqu’au bout de sa vie. Alors si elle devait prendre une résolution ce soir, tandis que la lune était la seule lumière éclairant leur pas, c’était bien de prendre plus de temps pour elle. La magicienne ne voulait pas se laisser mourir sans avoir profité de chaque instant que la vie lui donnait, que ce soit seule ou accompagner. Et il en allait de même pour ses animaux. Si son serpent avait une garantie pour sa vie, ce n’était pas le cas de son chien ou de son cheval, et il était temps qu’elle prenne ce temps perdu à profit, pour eux.

Elle n’avait pas libéré ce cheval pour rien, pour l’enfermer dans un nouveau carcan qui ne lui plaisait guère plus. Ainsi, il fallait véritablement qu’elle prenne le temps de s’en occuper correctement et non pas comme un propriétaire qui n’en avait que faire. Ainsi, les doigts serrés autour du cuir des rênes et la tête au vent, les cheveux se mouvant au rythme de son cheval, la magicienne découvrait quelque chose qu’elle n’avait pas eu depuis longtemps : du plaisir dans une chose aussi simple et tant à portée de main. Elle regrettait un peu, de ne pas l’avoir fait plus tôt, laissant traîner tant de choses alors qu’il était si simple de le prendre en main. Elle pouvait être bête parfois, elle s’en rendait bien compte maintenant. Son cheval galopant comme un fou, tentant de suivre les pas du cheval de la sorceleuse, sautant les barrières, traversant les dunes d’herbes et les feuillages. C’était un véritable plaisir inavoué qui se dévoilait sous les yeux de la magicienne.

Mais plus elles avançaient, plus la ville arrivait en vue et aucun point de chute n’avait été décidé, et la question de la sorceleuse arriva à point nommé tandis que le cimetière Mère-Lachaise arrivait en vue. La ville n’était plus très loin et il était temps de décider d’un arrivée pour qu’elles puissent reprendre leurs esprits et rentrer tranquillement. Si la porte de Lebioda était la plus proche de chez elle, cela rallongeait peut-être considérablement le chemin pour la sorceleuse, mais la seconde porte était une meilleure idée sur bien des points. « La porte de Metinna ! C’est la plus proche au vu de notre trajectoire ! » Tu lanças. Elle se trouvait pile au centre, entre la porte de Lebioda et les Quais et donnait presque directement sur la ville, ce qui pouvait être un avantage pour toute deux. Donnant un dernier coup de talons dans les flancs de son cheval, la magicienne se pencha davantage sur l’animal tandis qu’il filait le vent, dépassant sans mal et avec quelques sauts le cimetière pour arriver de plus en plus près de la cité. Les sabots commençaient à claquer sur les pavés tandis que la porte de Metinna apparaissait en vue. La sorceleuse et la magicienne étaient au coude à coude et tandis qu’elles franchissaient la porte, elle ne saurait dire qui avait gagné ce défi. Elle fit doucement ralentir sa jument qui grommela un peu, caressant son poil ainsi que sa crinière avant de jeter un coup d’œil à Otsumi. Un sourire sur les lèvres, elle se mit à rire doucement, laissant sa tête tombée en arrière, ses cheveux suivant le mouvement, ne se préoccupant nullement de la douleur qui irradiait à nouveau dans le bas de son dos. « Je crois que tu as gagné, Otsumi. Félicitations. » Elle lança, le souffle court tandis qu’elle se serait volontiers avachie sur son cheval si cela était possible.


Invité
Anonymous
Invité
Sam 1 Sep - 11:33
Revenir en haut Aller en bas
» of sheers and a witcher i sing ;

ft.


« La porte de Metinna ! C’est la plus proche au vu de notre trajectoire ! »

Alors ce sera leur ligne d'arrivée. Otsumi hocha la tête, alors qu'elles étaient côte à côte dans cette course improvisée, afin de lui signifier qu'elle avait entendu, compris, et qu'elle était d'accord avec cette idée. Et maintenant... que la meilleure gagne ! Pas la meilleure cavalière, mais la meilleure monture, car si quelqu'un courait, c'était bien ces chevaux et non celles qui les montaient.

Elles étaient désormais au coude à coude, la course était serrée et nul ne pouvait pour l'instant déterminer qui serait l'heureuse élue pour franchir la ligne d'arrivée. Mais la Sorceleuse remarqua quelque chose d'étrange. Irness... ralentissait ? Serait-ce son imagination ou bien la Mage lui offrait cette victoire ? Mais elle n'eut pas le temps d'avoir la réponse qu'elle passa la porte de Metinna, signifiant alors sa victoire.


« Je crois que tu as gagné, Otsumi. Félicitations. »
« J'ai l'impression que m'a laissé cette victoire, Irness... Mais soit. Merci. »

Elle lui sourit doucement, félicitant son cheval en lui frottant l'encolure. Puis, elle descendit de sa monture, afin de frotter la tête de son loup, qui était un peu épuisé après une telle course, mais empli de bonheur d'avoir pu cavaler autant. Il adorait courir à pleine vitesse, ayant alors la possibilité de se dépenser et de se sentir complètement libre. L'humaine s'approcha ensuite de l'elfe, croisant ses bras contre son propre buste.

« Nos chemins se séparent ici pour aujourd'hui ? »

Elle s'en doutait bien, car la chasse était terminée, tout comme le contrat. Désormais, leur corps réclamait plutôt un bon sommeil bien mérité et c'était ce que toutes les deux avaient bien l'intention de faire. Avant tout chose, elle rapprocha sa monture près d'un point d'eau, afin qu'il puisse se désaltérer. Il fallait bien lui donner de quoi reprendre des forces, au moins pour le chemin qu'il leur resterait à parcourir jusqu'à la maison. Et sur le chemin, elle ne manquerait pas d'acheter une friandise pour lui. Il l'avait bien mérité.

« Dis... À quelle heure préfères-tu que je vienne, demain ? »

Otsumi se souvenait bien qu'elles avaient décidé que leur rencontre afin de préparer les potions pour le camerlingue serait dans l'après-midi. Une idée contre laquelle elle n'avait aucune objection... La perspective d'une longue et bonne grasse matinée lui plaisait énormément. Et elle se doutait qu'il en était sans doute de même pour Irness. Peut-être bien d'ailleurs qu'elle souhaiterait que la Sorceleuse l'accompagne lors de la livraison des potions, pour x raisons... Mais si c'était le cas, l'humaine le ferait volontiers et gratuitement. Là, c'était davantage un service qu'autre chose. Et puis, si la Mage invoquait l'option d'un paiement, Otsumi lui rétorquerait alors que la cours de concoction de potions pourrait être considéré comme tel.


» of sheers and a witcher i sing ; ft. Otsumi Samael Lavnenn.  - Page 7 Xl3f
Otsumi Samael Lavnenn
This will be quick and painful.
Race Race : Humaine
Habite à Habite à : Sur la Voie
Couronnes Couronnes : 10873
Messages Messages : 167
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Sep - 3:01
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: