AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: Toussaint :: Beauclair :: PLACE EPONA :: Maison de Katarina Farah Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
First lesson. For who ? [ft. Katarina Farah]
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Race Race : Humaine
Mer 26 Sep - 2:13
Voir le profil de l'utilisateur
First lesson. For who ?

ft.

-Comme ci c'était mon style de négocier!

Non, c'est vrai. Ce n'était pas du tout le style de la Mage, du moins, d'après ce qu'Otsumi avait pu constater de la part de la dame depuis qu'elles se voyaient et avaient surtout décidé de se voir régulièrement pour des cours. Les secondes s'écoulaient, plutôt rapidement... C'était ce que la Sorceleuse pensait en voyant son élève du jour baisser les bras et rabattre la corde de l'arc. Combien de temps avait-elle tenu ? Pas longtemps, semblait-il. Les doigts de l'humaine n'avaient même pas encore commencé à la picoter.

Une deuxième tentative ? Bon, au moins, elle ne se décourageait pas facilement. C'était très positif pour la suite ça... Mais ce fut encore une fois un échec, bien que moins rapide. Il y avait déjà un peu de progrès, la volonté était présente et Katarina allait en avoir bien besoin pour suivre les cours qu'Otsumi lui avait préparés.


-D'accord... Initialement, j'avoue avoir pensé que le tout serait facile... Mais je dois avouer que ce n'est pas un entraînement des plus évident... Du moins, lorsqu'on n'y est pas accoutumé.

La Sorceleuse avait toujours son arc bandé pour sa part, ses bras immobiles et aucun de ses muscles ne tremblait. Elle savait qu'elle pouvait tenir encore ainsi pendant un long moment, pendant plus d'un quart d'heure. Elle avait acquis cette force non seulement par l'entraînement rigoureux des Sorceleurs, mais aussi grâce aux Elfes qui l'avaient beaucoup aidé. Enfin, elle ne nierai jamais que c'était surtout grâce à son entraînement acharné et quotidien, afin de ne rien perdre de sa forme.

-Maintenant que tu m'as fait sortir la poitrine un peu plus et que j'ai les bras en compote. Quel est la suite du programme professeur?

Finalement, l'humaine décida de cesser de bander son arc et en planta l'extrémité au sol, sa main tenant l'autre.

« J'ai vu ta visée et ta force physique. Tu sais mieux viser que tirer, c'est indéniable. Alors, je vais t'apprendre à tenir ton arc avant de te faire corriger ton regard. Et puis, entre deux, je pourrais peut-être voir à nouveau tes deux meilleures copines... »

Elle en eut un petit sourire en coin.

Le cours passa, Otsumi n'étant absolument pas tendre dans son entraînement avec Katarina. Elle ne laissait rien passer, pas même le moindre petit détail. Le cours du jour consista à savoir prendre son arc fermement en main. L'Elfe devait souvent tenir son arc bandé jusqu'à l'épuisement, puis décocher une flèche juste après. La Sorceleuse savait que ce serait particulièrement difficile, mais le but de son cours n'avait rien de cruel, bien au contraire. Elle entraînait la Mage de la même façon qu'elle l'avait été elle-même quand elle avait été enfant, ce qui lui avait permit de savoir tenir une épée à l'âge de sept ans, à force de développer ses petits muscles d'enfant.


« Ne faiblis pas. Tu dois te dépasser. Le jour où tu pourras décocher dix flèches d'affilée sans épuisement, on passera à la leçon suivante. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Elfe Aen Seidhe
Lun 8 Oct - 19:44
Voir le profil de l'utilisateur
Mes deux meilleures copines? Clignant des yeux, un sourire malicieux se dessinait sur mes lèvres. Elle parlait évidemment de ma poitrine. Jetant un regard non caché vers celle-ci, je ne pouvais nier que cela me faisait un joli décolleté. Personnalité narcissique? Aucunement, seulement je suis consciente de mes atouts physiques et bien centrée sur la réalité. Je n'oubliais aucunement le jour où mon mentor m'avait donné cette fameuse potion de mandragore. Fameux moment où tous mes petits défaus... Imperfection aussi minime soit-elle avaient disparus. J'étais à ce moment devenu parfaite physiquement. Oui dans le désir d'autrui il y a une question de goût... Mais mon anatomie était devenue à la prise de la potion parfaitement équilibrée. Ma peau, sans cicatrice ou grain de beauté. Un avantage énorme et presque insultant pour les femmes dans les bordels qui travaillent fort pour être jolies de leur côté.

L'entraînement fut ensuite bien difficile. Ayant travaillé des muscles dont je ne connaissais même pas l'existence, mes mains tremblaient, tout comme mes bras et tout le reste de mon corps d'ailleurs... De la sueur me coulait dans le dos et mes joues étaient recouvertes d'un léger teint rouge. Démonstration de l'effort physique sur mon corps et... De mon flagrant manque de force physique... Alors que la Sorceleuse ne semblait encore pas forcer. Et pourtant, elle m'avait accompagnée dans tout le processus. Me tenant compagnie dans ma souffrance et dans mes plaintes.

Assise au sol. Mon arc me tenait compagnie sur le gazon, alors que mon carquois vide reposait plus loin contre le mur de ma maison. J'écarquillais un peu les yeux à ses mots. Dix flèches d'affilés?! Un sourire nerveux recouvrait mes lèvres, alors que je me laissais tomber sur le dos dans l'herbe froide et légèrement humide en début de journée. Doux rafraichissement, agréable même après autant de travail. Ma voix résonnait alors, amusée et riant un peu,

-Dix flèches... J'ai donc beaucoup d'entrainement et de session de rattrapage à faire devant moi... Mais je ne promets pas d'arriver à en tirer dix dès la semaine prochaine!

Avec un petit sourire malicieux, je me permettais de rajouter,

-C'est triste n'est-ce pas? Tu devras m'entrainer pendant un moment avant d'avoir le résultat désiré... Donc endurer ma présence encore plus longtemps! Tu pourras apprendre à connaître mes deux meilleures copines plus intimement!

Avec une lueur amusée dans les yeux, je faisais mine de me relever, et grimaçais en tendant mes abdominaux pour me redresser le haut du corps. J'étais tellement tendue... Jamais mon corps ne m'avait créé autant d'élancements après un entraînement aux rapières. Arrivant finalement à mes fins, je me relevais sur mes deux jambes en récupérant l'arc au passage. Devant la Sorceleuse, je constatais de nouveau notre différence de grandeur, quoique je semblais bien moins impressionnante qu'elle avec mon corps tremblant. La grandeur n'est pas tout dans la vie!

-Je vais m'entraîner les soirs, après mon travail. Tu veux entrer un peu? Après autant de dur travail, tu me devrais même un massage, je crois!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Humaine
Ven 12 Oct - 1:48
Voir le profil de l'utilisateur
First lesson. For who ?

ft.

-Dix flèches... J'ai donc beaucoup d'entrainement et de session de rattrapage à faire devant moi... Mais je ne promets pas d'arriver à en tirer dix dès la semaine prochaine! C'est triste n'est-ce pas? Tu devras m'entrainer pendant un moment avant d'avoir le résultat désiré... Donc endurer ma présence encore plus longtemps! Tu pourras apprendre à connaître mes deux meilleures copines plus intimement!

Elle ne put refréner un petit sourire malicieux, à la fois intéressé et quelque peu pervers, à cette proposition de connaître plus intimement les deux meilleures copines de Katarina. Elle ne le niait pas, l'Elfe était une très belle femme, attirante autant physiquement que psychologiquement. Du moins, elle tentait. Son corps poussait les yeux à la regarder, et son esprit semblait suffisamment intéressant pour constituer un challenge probablement digne de ce nom. Une adversaire stimulante, somme toute.

Mais place au sérieux. La Sorceleuse se doutait bien que ça allait être particulièrement long... Pourquoi donc avait-elle accepté un travail aussi... ingrat ? Non, il ne l'était pas. Aussi compliqué ? Possible oui, car c'était tout autre chose que traquer un griffon royal, comme elle l'avait fait il n'y avait pas si longtemps. Mais c'était quelque chose qui avait une odeur d'aventure, un petit grain de folie qui lui manquait cruellement. C'était peut-être bien une occasion de s'amuser, et Otsumi se disait par moments que si cette opportunité lui avait été offerte, c'était car la Destinée l'avait bien voulu. Alors peu importait le résultat de ces cours, qu'il soit juste matériel, ou bien qu'il lui apporte quelque chose de négatif ou positif sur d'autres plans.


« Essaie au moins. Si t'arrives à en faire cinq, ça sera déjà un bon avancement. »

Mais à peine eut-elle prononcé cette phrase qu'elle se disait que la Magicienne allait sauter dessus afin de limiter son entraînement. Même si l'humaine se doutait bien que même pour arriver à tirer rien que deux flèches d'affilée, il allait falloir un long travail à l'Elfe...

« Mais ça veut pas dire que tu dois te contenter de cinq, compris ? Je veux que tu arrives à en tirer dix avant la fin du mois. »

Elle soupira un bon coup, avant de se rapprocher de l'autre brune qui s'était relevée et qui semblait... particulièrement tendue. Ah... ses muscles ne devaient pas du tout être habitués à un effort physique intense. Eh bien il allait falloir qu'elle y remédie si elle voulait suivre la cadence de la Sorceleuse, qui se montrera toujours plus intransigeante. Après tout... c'était comme ça qu'elle était devenue une bretteuse hors pair et une bonne archère.

Elle regardait Katarina qui la dépassait de quelques centimètres... Elle était assez grande pour une humaine, elle-même, mais elle ne pourrait jamais rivaliser avec la taille élancée des Elfes. Malgré cette différence de taille, Otsumi avait ses muscles détendus bien que saillants, contrairement à la femme qui lui faisait face, dont les siens tremblaient encore sous l'effort réalisé plus tôt.


-Je vais m'entraîner les soirs, après mon travail. Tu veux entrer un peu? Après autant de dur travail, tu me devrais même un massage, je crois!

« Sage décision. Ça te sera bien utile je pense... Et okay, j'accepte de te masser, si tu me laisses dire bonjour aussi à tes deux meilleures copines. Elles ne seraient pas contre un massage non plus, je pense. »

Bien que la luxure ne collait pas à la peau de la Sorceleuse, elle ne dirait jamais non à une nuit d'aventure avec une aussi belle femme. Même si ce n'était que pour un régal des yeux... Elle suivit donc son élève du samedi à l'intérieur, allant s'installer sur un fauteuil plutôt confortable.

« Si tu as une bière, je suis preneuse. Le massage attendra que tes muscles arrêtent de trembler, tu auras du mal à tenir la cadence si t'es pas un minimum reposée. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Elfe Aen Seidhe
Sam 3 Nov - 0:09
Voir le profil de l'utilisateur
Cinq serait déjà un énorme avancement! Voir presque un miracle! 10 avant la fin du mois... Elle avait de l'ambition, nom de dieu... Déjà que je n'arrivais pas à en tirer deux de façon consécutive, cela était me demander d'augmenter ma productivité de 80%... En trente jours... J'inspirais en bombant légèrement le torse, fier et orgueilleuse. J'allais y parvenir... Même si je devais utiliser un peu de magie ou pénaliser mon sommeil, mais il était hors de question qu'à la fin du mois, je confronte le regard de la Sorceleuse en avouant mon échec. Fronçant légèrement les sourcils, j'observais son air si... Si... Détestable... Arrogant... Reflet de mon propre comportement et me promettait d'effacer ce sourire confiant de son visage.

Mais quelle perverse celle-là! Un massage si je la laissais me caresser la poitrine! Et puis quoi encore! Je laissais un sourire moqueur prendre place sur mes lèvres, croisant mes bras sur ma poitrine pour la couvrir. Protection du regard de la Sorceleuse, alors qu'elle prenait place sur mon canapé. Une bière... J'observais la position de son corps, ne pouvant m'empêcher de penser aux chevaliers revenant de croisade, qui regardait leur femme aimante et soumise '' Tu m'apporterais une bière? ''. Penchant ma tête sur le côté, je marchais vers une armoire dans ma cuisine et soufflais,

-Une bière à 7h00 du matin? Tu es ambitieuse, ou alcoolique ma parole!

Sortant une bière de l'armoire, j'ouvrais celle-ci. Son arôme remplissant la pièce d'une douce odeur qui me donnait presque envie. Mais... Non... À cette heure, en mâtiner, je préférais un bon thé! Partant de l'eau sur le feu par la même occasion, je déposais des herbes dans une tasse, n'attendant que celle-ci pour avoir ma boisson également. Mais en tant que bonne hôte, j'allais porter la bière à la Sorceleuse pour lui éviter de se lever pour venir la chercher.

-Et voilà une bière pour l'alcoolique de service.

Je lui envoyais un clin d'oeil taquin et avec un sourire en coin retournait vers ma cuisine préparée mon thé. Pas encore prêt, mais presque. Brisant le silence paisible qui venait de s'installer, je demandais à la Sorceleuse,

-Mes muscles ne tremblent même pas en premier lieu! Enfin... Juste un tout petit peu, faut pas exagérer!  

J'avais une fierté à préserver! Tout de même! Versant de l'eau tiède dans ma tasse, je revenais près de la Sorceleuse et prenait place sur le canapé face à elle. Croisant ma jambe droite sur la gauche de façon purement féminine, je sirotais le breuvage réconfortant en soupirant de bonheur. Mais si elle voulait attendre que mes muscles cessent vraiment complètement les tremblements, je comprenais et me conformait. Après tout, je n'avais pas grand choix ni argument de revendication sur ce point. Mon regard se faisait un peu plus tendre, alors que j'observais mon ancienne élève. Elle avait tellement grandi... J'osais finalement lui demander,

-Parle-moi un peu de toi. De ton contrat le plus difficile en tant que Sorceleuse par exemple! De ton plus grand exploit.

J'avais alors une lueur intéressée dans le regard. Intérêt, alors qu'une idée me venait en tête. L'idée de demander des informations sur certaines créatures que la Sorceleuse aurait combattue, question d'élargir mes connaissances et le bouquin que je rédigeais sur le sujet. Bouquin de biologie et dictionnaire des créatures.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Humaine
Ven 16 Nov - 2:46
Voir le profil de l'utilisateur
First lesson. For who ?

ft.


-Une bière à 7h00 du matin? Tu es ambitieuse, ou alcoolique ma parole!
« Ni l'un ni l'autre. »

Elle n'était pas alcoolique, elle aimait juste l'alcool, surtout les bonnes bières. Mais c'était bien rare quand elle en buvait au point de s'enivrer... Otsumi ferma les yeux quelques instants, se reposant mentalement en pensant à ces prochaines heures de dur labeur qu'elle allait devoir effectuer en entraînant la Magicienne au maniement de l'arc. Cela lui semblait bien plus pénible que de devoir traquer un fiellon ou combattre dix harpies lui volant autour.

Mais la voix de Katarina, lui apportant sa bière demandée plus tôt, la fit sortir de ses pensées. Ses yeux s'ouvrirent sur la belle femme et sa main prit la boisson qui lui était tendue, humant alors son arôme délicieuse. Elle la regarda du coin de l'œil, et voyant son air... complice, elle se retint de tout commentaire. Un simple haussement d'épaules répondit à l'Elfe, alors que la Sorceleuse se mit à boire quelques gorgées, se désaltérant enfin.


-Mes muscles ne tremblent même pas en premier lieu! Enfin... Juste un tout petit peu, faut pas exagérer!  
« Hm hm... »

Elle lui en dira tant...

« Alors il va falloir que j'augmente la difficulté ? Ou que je choisisse une autre façon de... te faire trembler ? »

Un petit sourire, légèrement pervers, elle devait bien l'avouer, naquit sur les lèvres de l'humaine. Si elle le lui demandait, oui, elle l'avouerait : la Magicienne était une femme attirante. Autant physiquement que... mentalement ? Elle semblait avoir un caractère intéressant, un challenge pour la Sorceleuse qui sentait qu'elle pourrait quelque peu s'amuser, une fois habituée à elle. Ce ne serait pas du tout pareil que vingt ans plus tôt, où elle était son étudiante, à tenter de manier la magie, mais échouant la plupart du temps. Otsumi n'était pas une grande adepte de la magie, il n'y avait que bien peu de sortilèges qu'elle arrivait à manier, et encore moins qu'elle maîtrisait. Elle était plus portée sur les armes, elle ne pouvait le nier...

-Parle-moi un peu de toi. De ton contrat le plus difficile en tant que Sorceleuse par exemple! De ton plus grand exploit.
« Pourquoi tu veux savoir ça ? »

Quel intérêt de connaître ce genre de choses ? Une conversation ? Voulait-elle véritablement discuter avec celle qu'on surnommai la Louve aux yeux de Glace ? Sans doute était-ce pour savoir ce qu'avait fait son ancienne élève durant ces deux décennies ? C'était la seule explication, selon elle... Eh bien pourquoi pas après tout ?

« Une wyvern. » commença Otsumi, mais se doutant que Katarina ne s'en satisferait pas. Elle continua alors. « Elle avait massacré la moitié d'un village, qu'elle avait décrété comme étant son garde-manger. Ou plutôt, celui de ses petits. Certains avaient appelé l'armée, pour s'en débarrasser. Les doyens, eux, avaient mit une annonce pour Sorceleurs. Du coup, je me suis retrouvée avec l'armée qui pensait pouvoir mieux faire. Les idiots. Ils se sont passés de prudence et ont bien failli réduire le village en cendres, en énervant la mère. Sans eux dans les pattes, il y aurait eu au moins dix survivants de plus. Et je me serais pas retrouvée clouée au lit avec le dos en sang pendant deux jours. »

Un contrat dont elle gardait une belle cicatrice dans le dos, la marque des griffes de cette wyvern. Mais désormais, le village était sauvé, malgré bien trop de morts. Des villageois, et bien évidemment, cette escouade de soldats pompeux qui pensaient être meilleure qu'une Sorceleuse de métier, et qui avaient foncé tête baissée.

Elle soupira et but la moitié de sa bière, avant de s'affaler dans le fauteuil. Ses yeux bleutés se posèrent sur Katarina, avec un petit sourire en coin.


« Mais je me demande si tu ne vas pas la détrôner... »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers: