AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: Sauf conduit :: présentation :: Ô CITOYEN Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Malkha Ciniereth | When you gaze long into the abyss, the abyss also gazes into you
avatar
Race Race : Humaine
Mer 22 Aoû - 17:32
Voir le profil de l'utilisateur
La solitude est un choix

MALKHA CINIERETH
ft. Eva Green
nom: ciniereth ; prénom: malkha ; âge: 32 ans ; lieu de naissance: Toussaint ; lieu d'habitation: une petite cabane esseulée à l'orée d'une forêt au nord-est de Novigrad ; date de naissance: Automne 1242 ; race: humaine ; profession: herboriste/magicienne ; situation amoureuse: célibataire ; situation financière: ce n'est pas le grand luxe, mais elle vit tout de même assez confortablement ; orientation sexuelle: sans doute hétérosexuelle, mais son cœur semble de marbre lorsqu'il s'agit d'amour ; groupe: mages

you're a storyteller
au fond de la forêt

Elle finit par s'asseoir, soulageant le pauvre homme qui la fixait depuis tout à l’heure, et qui n'en pouvait plus de la voir tourner en rond au milieu de la pièce depuis déjà dix minutes.

« Tu n’es pas obligée de me raconter tout ça si tu n’en as pas envie. »

« Estimes-toi heureux : je me résigne enfin à raconter cette histoire pathétique à quelqu’un. Et c’est bien la première et la dernière fois que tu en entendras parler. »

L’homme s’enfonça un peu plus dans le fauteuil dans lequel il se trouvait : à en juger par son regard, il en avait pour un bout de temps. Mais il avait tant attendu cette histoire, qu’il ne comptait pas en perdre une miette.

« Mon aversion pour la région de Toussaint vient de mon enfance. Je suis née là-bas, dans une famille très aisée. J’avais une grande sœur. Je ne manquais de rien. En fait, rien ne laissait présager que ma vie aurait pris un jour une telle tournure. Je suis née dans une riche famille, dans une contrée luxuriante et joyeuse. Et aujourd’hui, je suis au milieu de la misère des pauvres gens, et je vis recluse dans une cahute au bord d’un bois hanté. Je crois que personne n’aurait jamais pu prédire ce destin-là. »

« Tu n’aimes pas cette vie-là ? »

Elle fixait désormais le sol, plongée dans ses pensées. Il le voyait dans ses yeux : elle n’était plus vraiment là, non. Elle était partie des années en arrière, elle se trouvait désormais à des kilomètres de lui dans l’espace et le temps.

« Si les choses s’était passées différemment, peut-être que j’aurais haï cette vie-là. Mais je pense que si les choses avaient changé, jamais je n’aurais terminé ici. La contrée de Toussaint est bien trop idyllique pour qu’on soit préparés à ce qu’un malheur nous tombe sur le coin du nez sans crier gare. Mais les choses sont ainsi, alors je vais les conter telles qu’elles sont. »

L’homme était parfaitement silencieux.

« Ma sœur n’était pas vraiment ma sœur. Alors que mes deux parents étaient des humains, elle était une elfe qu’ils avaient adopté des années auparavant. Ma sœur était quelqu’un de très simple. Très généreuse, bon vivant, débrouillarde et intelligente. Une femme comme on en voit rarement. Son seul problème était qu’elle était très croyante. Elle était très impliquée dans ce culte… » Elle marqua une courte pause. « Je suis incapable de me souvenir de son nom. Ce que je sais, c’est que c’est l’unique chose qui m’a conduit à ma perte. Ma sœur faisait ça dans le dos de mes parents. Elle m’a initié à ses rituels, et j’ai tout de suite été fascinée par ces choses qu’elle m’enseignait. Ce qu’elle ignorait, c’est qu’à cause de moi, ses petites habitudes n’allaient plus longtemps rester secrètes. Et ce que moi j’ignorais, c’est que j’avais des aptitudes encore endormies, que ces rituels étaient en train d’agiter. »

Elle but une gorgée de la tasse du liquide fumant qui se trouvait sur la petite tablette juste à sa gauche. Et elle reprit son histoire :

« Toussaint n’est, pour moi, qu’une vaste illusion. Une fois qu’on lève le voile merveilleux et coloré qui le protège, on découvre la véritable nature de ce monde a priori enchanteur. Nous qui nous croyions tranquilles dans notre belle région, en entendant tous les malheurs qui arrivaient aux mages et aux non-humains à travers le monde… Nos parents découvrirent un jour nos pratiques. Ils furent fous de rage : ils s’étaient visiblement également mis à un culte, très opposé au nôtre. Celui du Feu éternel. Si nous n’avions pas fui… Nous aurions sûrement fini sur un bûcher. Mais sans la richesse de nos parents, la vie fut moins aisée, surtout en-dehors de la contrée de Toussaint. Ma sœur fit d’énormes sacrifices pour s’occuper de moi. Elle me passait tout, et se faisait toujours passer en dernier. Elle alla même jusqu’à se prostituer, et du haut de mes dix-neuf ans, innocente et naïve fille de bonne famille que j’étais, je ne comprenais pas grand-chose à ce service qu’elle rendait aux hommes en échange d’un peu d’argent. On m'avait protégé comme il se devait de la mocheté du monde, de sa cruauté. Je n’avais pas non plus compris à quel point ma sœur était une femme convoitée, et à quel point les hommes pouvaient devenir stupides lorsqu'une femme était en jeu. En plus d’être intelligente et généreuse, elle était d’une grande beauté. Elle mourut sous les coups d’un rustre ivre qui mourut lui aussi, deux jours plus tard, poussé par quelqu’un dans une rivière. J’ai manqué de me casser le bras en poussant ce gros ivrogne, mais je ne le regrette pas. »

Elle reprit une gorgée de sa tasse, et se mit à fixer le plafond.

« Les jours d’après, j’ai beaucoup pleuré. Ces larmes étaient notamment pour ma sœur mais aussi pour le fait qu’elle ne m’avait absolument pas appris à me débrouiller seule. Jusque là, je l’avais toujours eu à mes côtés pour m’en sortir. Et avant, c'était mes parents qui s'étaient occupés de nous. Ma sœur m’avait enseigné bon nombre de choses sur la magie, les plantes, les rituels… Mais rien sur comment survivre. Et c’est en passant une année seule dans une grande ville, que j’ai compris à quel point ce monde était pourri jusqu’à la moëlle. »

Son regard était désormais empli d’une certaine colère.

« Si cette vieille sorcière ne m’avait pas ramassé dans le caniveau au bout de ces quelques mois d’enfer constant, je me serais sûrement jetée à mon tour dans le canal. Et heureusement qu’elle m’a sorti de cette maudite ville. Je suis totalement incapable de te dire comment j'y ai survécu aussi longtemps, ni même ce que j'y ai fait pour subsister. Je crois que mon cerveau a refoulé ces affreux souvenirs, tout au fond de ma mémoire, dans un coffre fermé à clé, et entouré d'une énorme chaîne avec un autre cadenas dessus. »

L’homme ne faisait aucun commentaire. Il aimait l’écouter raconter, bien que son histoire ne soit pas particulièrement joyeuse. Il avait le sentiment qu’on arrivait bientôt à la fin du conte.

« La suite, je t’en ai déjà un peu parlé. Cette vieille, aussi arrogante et stricte était-elle, m’a presque tout appris. J’étais son esclave pour ainsi dire, mais elle m’a tout de même nourri et hébergé durant toutes ces années. Je faisais toutes les tâches ingrates dans sa maudite maison, mais en échange, quand j’étais bien sage, elle me montrait des choses incroyables. C’était une vieille bique, mais une vieille bique très douée et très puissante. Je suis restée bien des années avec elle. Jusqu’à ce que ces foutus chasseurs de sorcières se ramènent. Ils ont brûlé vif sa maison, avec elle à l’intérieur. Si elle ne les avait pas senti venir, si elle ne m’avait pas forcé à aller chercher des champignons à l’autre bout de la forêt en emmenant toutes mes affaires sans m’expliquer pourquoi j’avais besoin de tout mon attirail... »

La fin de l’histoire, l’homme la connaissait. Mais il ne l’interrompit pas.

« Heureusement qu’elle avait de la renommée. J’ai pu trouver de l’aide dans un village à quelques kilomètres, bien éloigné de la ville. Ils m’ont trouvé une ville maison un peu éloignée du village, près d’un bois. Ils m’ont aidé à m’installer, et en échange, je leur ai donné plusieurs coups de mains à l’œil. Tous les hommes n’étaient pas si mauvais. Ils savent qu’ils peuvent compter sur moi, mais qu’ils ne peuvent pas profiter de moi impunément. Ils sont conscients de l’utilité des mages dans ce monde, et seraient sans doute bien embêtés si je disparaissais un jour du coin. Enfin, ne parlons pas de malheur. »

Elle se leva, emportant sa tasse vers l’établi, posant cette dernière près de plusieurs flacons de diverses tailles. Elle demeura face à ses fioles, tournant le dos à son interlocuteur.

« Je ne sais même pas pourquoi je te raconte ça maintenant. »

« Parce que tu en avais besoin sans doute. »

Elle pouffa légèrement. C’était un petit rire étouffé par une certaine tristesse.

« Cela m’aurait été bien plus utile de te raconter ça lorsque tu étais vivant. »

Elle se tourna doucement, et fixa le siège vide de toute présence. Puis elle haussa les épaules, et se remit au travail.

state of mind
vit une vilaine sorcière

Malkha n'est pas une mauvaise personne, bien qu'elle en a tout l'air. Elle se complaît dans sa réputation de sorcière du coin, car elle sait que cela éloignera les curieux froussards. Mais en réalité, elle est un bien nécessaire à la communauté des environs. Elle apporte énormément aux villages alentours. Elle n'a cependant pas pour habitude d'être joviale ou sympathique. La plupart du temps, elle est assez froide. Elle demeure polie, mais ne se force jamais à sourire. Elle préfère être honnête, et est parfois même un peu trop franche. Elle est respectée dans les environs, et cela lui convient parfaitement. Elle ne tient pas à être aimée de tout le monde, mais tant qu'elle ne s'attire pas les foudres de personnes dangereuses, elle vit très bien comme ça. Malkha est une femme très peu expressive. Il est très difficile de lire ses sentiments. Elle arrive parfaitement bien à utiliser sa magie pour canaliser ses émotions, même les plus intenses, comme la colère. C'est une femme qui peut pourtant se montrer très impulsive, mais qui parvient parfaitement à dissimuler ses pensées. Et même si elle pourrait également camoufler cela, elle fait très peu souvent démonstration d'une émotion qui lui est pour ainsi dire inconnue : la joie. En réalité, Malkha n'est pas malheureuse dans la vie qui est la sienne. Elle n'irait pas jusqu'à dire que c'est le comble du bonheur, mais elle n'a pas à se plaindre. De fait, elle se montre en fait assez sympathique, mais à sa façon. Ses clients habitués savent lorsqu'elle fait preuve d'un tant soi peu de gentillesse, à force de la côtoyer. Malkha est une femme très honnête et fidèle : si elle a passé un marché, ou si elle s'est engagé à quelque chose, elle le fera, quoi qu'il advienne. Du fait d'antécédents douloureux, et d'un manque de contact approfondi avec les gens (et d'un profond amour pour la solitude également), Malkha ne s'attache pas vraiment aux gens. Outre sa famille et une personne qui a fait exception à la règle fut un temps, la jeune femme n'est pas très affective. C'est bien dommage, car comme elle a pu le prouver par un temps, son amitié est forte lorsqu'elle est sincère, et c'est une amie précieuse sur qui on peut compter.


get to know better

Quelles sont tes capacités physiques? Possèdes-tu des compétences magiques? Quel est ton petit plus ? Malkha est une magicienne qui a une petite renommée dans les environs de l'endroit où elle vit. Bien que les magiciennes n'aiment pas s'en vanter, elle sait à peu près réaliser tous les sorts de base qui lui permettent de prospérer dans son petit coin perdu, c'est-à-dire tous les sorts qui lui permettent d'aider les artisans et paysans du coin : influer sur les récoltes, prévoir si le temps et les saisons seront propices ou non à ces dernières, guérir les animaux et les humains, etc. Néanmoins, ce n'est pas là la seule forme de magie qu'elle maîtrise. Elle s'y connaît en art de la divination (pour prévoir notamment le climat pour les récoltes), de la protection (repousser les mauvais esprits, protéger une maison, créer un bouclier, etc.) et des émotions (ressentir les émotions chez autrui et canaliser les siennes). Elle est capable de contrôler l'eau, la terre et la flore (ce pouvoir lui étant pour ainsi dire essentiel pour son métier d'herboriste). Elle arrive également à communiquer avec les animaux, surtout les oiseaux : cela lui est également très utile pour être au fait de ce qu'il se passe dans sa forêt ou sur les terres environnantes, ou pour trouver certaines plantes. Elle peut également utiliser la télékinésie. Elle n'est pas très forte physiquement, mais du fait de sa silhouette fine et élancée, elle est très agile et rapide.
Que peux-tu nous dire sur ton métier? Sur ce que tu fais au quotidien? Bien que dotée de plusieurs pouvoirs, il s'avère que la vie de Malkha est beaucoup moins palpitante que la vie d'une magicienne qui habiterait au milieu de Novigrad. Elle a quand même des clients là-bas, qui viennent jusqu'à chez elle pour la voir (car les magiciens peinent à revenir à Novigrad et se montrer au grand jour avec les chasseurs de sorcières qui sévissaient il y a encore peu), et elle alterne entre eux, voyageurs curieux et les habitants des terres alentours, qui viennent lui demander de l'aide pour diverses choses habituellement assez simples. Elle est également herboriste, et prépare beaucoup de potions et de mélanges qu'elle revend à ses différents clients. Elle lit parfois l'avenir à certains curieux, leur donne des conseils. Elle se déplace également lorsqu'il s'agit de soigner quelqu'un qui ne peut se déplacer ou s'il faut protéger une maison ou encore chasser un spectre qui sévit à un endroit précis. Malkha s'ennuie finalement rarement dans sa petite maison pourtant bien esseulée dans la campagne. Néanmoins, quand elle a du temps libre, elle aime s'intéresser à la magie et à tout ce qui y touche. Elle possède bon nombre de livres traitant des elfes, des magies perdues ou interdites, etc.
Possèdes-tu un catalyseur de magie, une arme permettant de contenir ta magie? Si oui, quelle est-elle et comment l'as-tu obtenue? Si non, que possèdes-tu? Malkha ne possède pas de catalyseur de magie. Elle a énormément de choses qu'elle garde dans sa maison la plupart du temps. Mais elle ne se balade jamais les mains vides. Elle emporte souvent diverses fioles, outils et herbes pour avoir tout le nécessaire sur elle si elle a besoin de fabriquer quelque chose autre part que chez elle. Elle a également toujours avec elle un couple de poignards lorsqu'elle se déplace, qui sont généralement cachés par les diverses couches de vêtements qu'elle porte. Le comble avec cette sorcière de cambrousse, c'est qu'elle a une garde-robe extrêmement tape-à-l'oeil et très "luxueuse". Elle a beaucoup de vêtements qui sont très originaux et colorés, inspirés selon elle de la culture d'un pays lointain. Comme dit plus haut, elle possède également une grande bibliothèque très bien fournie en ouvrages sur la magie.
Quelles sont tes idéologies par rapport au groupe auquel tu appartiens ou veux appartenir? Malkha ne se mêle pas vraiment de l'histoire de ses semblables. Elle reste touchée par les injustices que subissent ses collègues mages, mais n'ira sans doute pas guerroyer pour cette cause, à moins d'y trouver un intérêt qui pourrait la servir personnellement. Tant qu'on ne l'embête pas directement à la porte de sa cahutte, elle ne risque pas de se déplacer pour faire valoir les droits de ses congénères.



Possèdes-tu des traits physiques particuliers? Tatouages? Piercings? Lunettes? Anormalité physique? Des bijoux? Outre ses accoutrements pour le moins originaux, Malkha n'a pas vraiment de mal à passer inaperçue. Elle a un physique très basique : cheveux noirs, yeux foncés. Elle se pare également à quasiment toutes ses sorties au-dehors d'une grande cape noire qui l'enveloppe jusqu'à ses pieds. Elle aime néanmoins beaucoup porter des bijoux (presque tous aussi voyants que ses vêtements), que ce soit simplement par souci d'esthétique, ou parce qu'ils ont des bienfaits magiques. Et si l'on peut voir ça comme une anomalie, ses yeux effrayent parfois les gens qui ne la connaissent pas : ils sont noir de jais, comme deux trous sans fond très sombres, et il est impossible de distinguer sa pupille de son iris.
Possèdes-tu un animal de compagnie? Si oui, dis nous en un peu plus? Elle a un corbeau de compagnie, qui l'accompagne pour ainsi dire partout. Lorsqu'elle sort, il se pose sur son épaule quand elle marche ou la suit de loin, en passant de branche en branche. Ce corbeau lui est très utile pour beaucoup des choses, dont une presque indispensable : selon son hypothèse, l'animal serait capable de communiquer avec le Leshen qui vit dans le cœur de la forêt. Sans son fidèle compagnon, il est propable que le Leshen aurait déjà viré sans tendresse cette sorcière qui habite sur les bords de la forêt qu'il protège (néanmoins, Malkha n'a vu que très peu de fois ce Leshen bien qu'elle ait connaissance de son existence et qu'elle adorerait l'étudier de plus près : elle préfère le laisser tranquille tant qu'il accepte de partager sa forêt).
Quelles sont tes activités favorites en dehors de ton travail? Comme dit précédemment, Malkha aime beaucoup faire des recherches sur diverses choses qu'elle ignore. Elle aime tester de nouveaux mélanges et étudier la forêt qui entoure sa maison. Elle aime à comprendre et découvrir la faune et la flore qui l'entoure. Elle se nourrit également de beaucoup d'histoires, qu'elles soient légendes ou réalités : ses clients de Novigrad lui permettent d'obtenir des nouvelles fraîches sans se déplacer. Malgré son caractère solitaire et son goût pour la campagne, Malkha aime se tenir au courant des choses qui arrivent ici et là.
En trois mots, décris nous ton passé, ton présent et ton futur ? Survie, Simplicité et Découverte
Quel est ton opinion vis-à-vis de la Destinée? Malkha est une femme très terre-à-terre, malgré son intérêt très prononcé pour toute chose magique ou mystique. Elle étudie de près les notions assez abstraites et non tangibles que sont le Mal, le Bien, la Destinée et tout ce qui tourne autour. Elle n'a pas d'avis véritablement tranché : elle croit en son existence, croit en sa capacité à tracer des chemins, mais pense également qu'on peut s'écarter de ses mêmes chemins pour peu qu'on ait un minimum de volonté de changer le cours du destin.
who are you?
Yo yo, bon j'ai déjà pu me présenter sur le Discord et faire mon entrée, mais une deuxième fois ne tue personne. Alors tout d'abord je déteste l'univers du Sorceleur : le personnage principal n'a aucun sex appeal, le jeu est hyper ennuyeux et vide, et je l'ai pas fini deux fois avec les DLCs, et j'ai pas toute la saga en livres chez moi que j'ai relu 3 fois entièrement. Bref, pour la faire courte, je suis une étudiante qui adore écrire, jouer aux jeux vidéos et lire (les mangas aussi) et faire des blagues :v J'adore les elfes, la magie, la pluie, Hans Zimmer, la menthe à l'eau et la mozzarella. Au plaisir de faire votre connaissance !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Vampire Supérieur
Mer 22 Aoû - 18:26
Voir le profil de l'utilisateur
mah mah mah. que dire sur ce choix d'avatars si ce n'est qu'il est particulièrement génial?

enfin, bienvenue à toi jeune pousse je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche et si tu as la moindre question, n'hésite pas à me mp moi ou le reste du staff
j'espère que tu te plairas parmi nous & j'ai hâte de voir ce que va donner ton personnage


Relieve the pain in the night
And I'm so high I'm numb, Living fast, I'm lapping 'em liquor, drugs, and sex addiction, I'm all of 'em wrapped in one. Stay in control up until you spiral out of it, living fast as freeways, I ain't slept in three days, making money three ways, keep on running these plays.× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Humain
Mer 22 Aoû - 21:25
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Green ! Cette actrice de génie !

Oui je reprends Elijah mais il fallait appuyer sur ce point.

Bienvenue sinon ! Et bon courage pour ta fiche !


I never meant to start a fire
I never meant to make you bleed
I'll be a better man today
I'll be good
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Humaine
Dim 26 Aoû - 0:48
Voir le profil de l'utilisateur
Hehe merci à vous deux <3 ! Je vais être honnête pour Eva Green : j'étais pas du tout partie dessus, j'avais aucune idée, je virevoltais sur Tumblr et là je suis tombée sur ses costumes du film Lost Kingdom et je suis tombée amoureuse xD l'idée du perso a germé dans ma tête d'un coup !

Voilà, je pense avoir fini ma fiche ! Je me suis bien éclatée à l'écrire en tout cas :3




IF I'M TO CHOOSE BETWEEN ONE EVIL AND ANOTHER I'D RATHER NOT CHOOSE AT ALL
THE WITCH OF THE WOODS ▬ quelqu'un m'a dit un jour, qu'à force de ne point me résoudre à semer des adieux, je ne ferais que récolter des regrets au printemps suivant. on ne regrette jamais les choix qu'on fait ; on regrette seulement les choix qu'on a pas été capables de faire.

(c) Myuu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Humaine
Dim 26 Aoû - 1:13
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue bienvenue ! 
Ce fut un plaisir de lire ta fiche !! J'ai hâte de voir ce que donnera ton personnage ma foi fort intéressant avec un excellent choix d'avatar !! 


Little Bird
What a day to be Alive. What a day to realize i'm not dead. What a day to die trying ? What a wonderful life now all aligned. What a day to say goodbye. Bring on the evening as I cry. What a day to give a damn ? What a day to start again.. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Humaine
Dim 26 Aoû - 1:19
Voir le profil de l'utilisateur
Hey merciiiiii <3 c'est super gentil !

Et je te retourne le compliment parce que Taylor Momseeeen




IF I'M TO CHOOSE BETWEEN ONE EVIL AND ANOTHER I'D RATHER NOT CHOOSE AT ALL
THE WITCH OF THE WOODS ▬ quelqu'un m'a dit un jour, qu'à force de ne point me résoudre à semer des adieux, je ne ferais que récolter des regrets au printemps suivant. on ne regrette jamais les choix qu'on fait ; on regrette seulement les choix qu'on a pas été capables de faire.

(c) Myuu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Humaine
Dim 26 Aoû - 10:40
Voir le profil de l'utilisateur
Omg Eva Green iwi
Et ton personnage omfg *-*
Bref xD bienvenue à toi sur le forum ! J’espère que tu te plairas parmi nous ! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Humaine
Dim 26 Aoû - 12:30
Voir le profil de l'utilisateur
Et bah je fais carton plein avec ma Eva Green xDD merci pour le personnage, je me suis vraiment amusée à le rédiger ça fait plaisir !

Merciiii




IF I'M TO CHOOSE BETWEEN ONE EVIL AND ANOTHER I'D RATHER NOT CHOOSE AT ALL
THE WITCH OF THE WOODS ▬ quelqu'un m'a dit un jour, qu'à force de ne point me résoudre à semer des adieux, je ne ferais que récolter des regrets au printemps suivant. on ne regrette jamais les choix qu'on fait ; on regrette seulement les choix qu'on a pas été capables de faire.

(c) Myuu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race Race : Humaine
Dim 26 Aoû - 22:42
Voir le profil de l'utilisateur


Te voilà inscrit, cher citoyen ! Tout est à priori en ordre pour que tu puisses commencer ! Ton sauf-conduit, maintenant validé par les administrateurs, te permet de parcourir le forum à ta guise et d'ainsi explorer les options qui s'offrent à toi.

La première chose qu'il te faudra faire, jeune citoyen, c'est d'aller rédiger ton activité rp histoire que l'on sache où regarder pour savoir que tu es actif. Seconde chose à faire, c'est d'aller t'inscrire dans les registres du bottin, pour qu'on ne t'oublie pas! Ensuite, il te sera sûrement nécessaire que de trouver des amis ou des ennemies, et pour cela, rien de mieux que de poster une fiche laissant l'opportunité aux autres de venir te trouver ou toi même d'aller les trouver ! Mais si tu crois la paperasse finie, ce n'est toujours pas le cas, malheureusement. La course aux documents ne fait que commencer car il te faut un toit même si tu es un voyageur et qu'il ne s'agit que d'une chambre. Il te faut également réclamer tes couronnes car elles te seront nécessaires pour bien des choses. Tu peux également déjà réclamer à trouver une aventure !

Si tu ne l'as pas déjà fait auparavant, on te conseille d'aller lire les cours d'histoire de l'ambassadeur Var Attre qui te seront possiblement utiles pour la suite. Tu peux aussi aller voir le panneau d'affichage si il y a des petites annonces. Et si tu te sens perdu, n'oublies pas que le guide sera toujours là pour t'orienter ! Mais, chose importante : n'oublie pas de t'amuser ! La chatbox est ouverte, ainsi que le flood et le graphisme si l'envie te vient. N'hésite pas non plus à venir taper aux fenêtres des administrateurs si tu as une question et maintenant.. Va t'amuser !
Bienvenue à bord !


   
   
Half a century of poetry
And the truth is thus: the event which gave rise to everything, to which I owe the first notes, from which my subsequent life's work was formed, was the accidental discovery of paper and pencil among the things that my company and I stole from the Lyrian military convoys. It happened...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: